Passer au contenu principal

Votre panier

Votre panier est actuellement vide.
Cliquez ici pour continuer vos achats .
Profitez d'une réduction de 20% de bienvenu sur tout le site avec le code WELCOME

Kaganoi Shuzo

La famille Kobayashi opère la brasserie depuis les débuts de l’époque d’Edo. La famille avait trois rôles importants, le premier était de servir la ville en tant que « machi doshiyori » soit le poste d’assistant au juge local ; le second avec leur fabrication de sakés très régulièrement acclamés ; et enfin comme « honjin », auberge réservée aux seigneurs des autres domaines de passage dans la région.
La famille Kobayashi entra dans le monde du saké en 1650 quand elle s’est vu offrir la gestion d’une brasserie existante, une des plus anciennes de la préfecture de Niigata à être toujours en fonction.
En 1652, la brasserie fut désignée comme « honjin » pour l’utilisation des seigneurs féodaux. Les seigneurs du domaine de Kaga se sont arrêtés 181 fois sur 190 passages, et c’est le noble Maeda du domaine de Kaga qui donna son nom à la maison qui signifie « Le puit de Kaga ».
La brasserie périt dans les flammes en décembre 2016 et fut reconstruite en 2018 dans la perpétuité de la tradition ancestrale.